MARAL, LE NOUVEAU SLOE GIN BELGE À GLISSER SOUS LE SAPIN  
Brute, originale, impertinente et subtile: la saveur unique du Maral devrait plaire à coup sûr aux amateurs de gin, mais également à tous les amoureux de nature et d’activité en plein air. 
 
Derrière Maral, on retrouve trois épicuriens, passionnés de nature, de bons produits et de soirées passées au coin du feu, un verre à la main: Nicolas Haegelsteen, Arnaud de Merode et Julien Bricart. Ils ne trouvaient pas le sloe gin de leurs rêves, alors ils l’ont fabriqué. 
 
Des prunelles sauvages cueillies à la main, un gin artisanal relevé d’un mélange d’agrumes, d’herbes aromatiques et une longue macération. 
 Les trois associés avaient initialement prévu de laisser les prunelles sauvages macérer dans leur breuvage durant six mois, le temps de laisser les fruits relâcher toute leur puissance et de former une belle osmose avec le gin. Mais la Covid-19 modifie les agendas, et ce n’est finalement qu’après un an – soit un temps de repos deux à quatre fois plus long qu’à l’accoutumée -, que leurs petites baies sont filtrées. En goûtant leur macérât, ils se sont aperçus que le résultat était unique et exceptionnel : les goûts sont concentrés, la puissance et l’intensité maximisées.   
100% belge et artisanal  
Infos pratiques 
– Bouteille, 50 cl, 36,90 € 
– Flasque, 25 cl, 14,90 € 
 
  Voir le site